Farfadus Poudlard


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Sam 1 Sep - 20:45

HJ ~ Pardoooon XD

Nul doute que la journée avait commencé sur un ton joyeux. C'était un samedi, et tout le monde sait que le samedi, habituellement, les gens sont heureux. De plus, il faisait beau à l'extérieur et les élèves étaient d'apparence joyeuse. Alexander profita du calme relatif qui s'était installé dans la Salle Commune pour s'enfuir dans un endroit où il pourrait réfléchir, seul. Depuis plusieurs années, Alex avait adopté le balcon comme endroit où se reposer. Il montait à chaque fois les nombreuses marches, n'oubliant pas de saluer quelques élèves en passant, et arrivait finalement à destination où il s'asseyait, adossé aux barreaux de marbre du balcon, et ouvrait son carnet à dessin. Cette fois-ci, Alex se pencha légèrement pour regarder une jeune fille qui passait juste en dessous de lui. Ses sourcils formèrent une expression de souci, et Alex sembla se replier sur lui-même. C'était Tania, sa bien-aimée petite soeur, celle qui avait été choisie pour habiter avec leur mère. Alex n'avait jamais digéré cela, jaloux et triste, il avait renié sa mère, pour ce qu'elle lui avait fait, et sa soeur pour ce qu'elle n'avait pas fait...

Il se laissa retomber sur le sol, sortant un crayon d'on ne sait où et commença à dessiner quelque chose. On ne put savoir de quoi il s'agissait, jusqu'à ce que des formes apparaissent. Le crayon faisait un bruit doux et échoïque que Alex appréciait. Il souriait, dans une bulle d'ignorance, loin de ses problèmes, loin de tous. Alors qu'il allait s'emparer une fois de plus de son crayon qui était tombé de sa main, il se rendit compte qu'il avait froid. Frictionnant ses mains sur ses bras pour se réchauffer, il ne remarqua pas les sons répétés qui provenaient du couloir où il était arrivé. Il ne vit pas la silhouette qui se dessina dans l'encadrement de la porte, mais reprit son dessin avec un air des plus sérieux, cet air qu'il tenait de son père, son père qu'il chérissait plus que n'importe qui d'autre.

Il avait tellement hâte de lui parler en chair et en os, comme avant. Enfin, plus rien n'était comme avant, mais on avait le droit de rêver que rien ne s'était passé. Que tout était parfaitement normal, on avait le droit d'imaginer ça, non ?

Crayon qui gratte, crayon qui efface, qui forme des traits distinct, maintenant. Quesque c'est, quelle est cette image qui apparaît sur le papier ? Alex esquissa un sourire. Lui, il le savait plus que n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Alphaïce Brumed
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts <3
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie:
Message perso: I hate you...
Votre Humeur: Antipathique

MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Sam 1 Sep - 22:47

Quelle journée ennuyeuse…Telle était la pensée d’un garçon qui traversait les couloirs du château, passant dans les couloirs vides tel un fantôme. Mais qui était cette étrange personne me direz-vous ? Eh bien, son nom était Alphaïce, un gamin qui semblait n’avoir guère plus d’une douzaine d’année mais qui avait fêté son quatorzième printemps il y a quelques mois. Né le jour de la fête des amoureux, nommée familièrement la Saint-Valentin, cela ne l’empêchait pas de n’aimer que sa petite personne…Habillé d’un jean foncé et neuf, d’une paire de souliers grisâtre et d’un haut indigo, à manches longues avec un petit nuage et un éclair sur le devant, il aurait sans doute put passer inaperçu. Mais il fallait compter sur sa chevelure bleutée, définitivement pas commune et le parapluie gris pâle qu’il tenait ouvert au-dessus de lui. Je vous confirme qu’il était à l’intérieur…Mais le jeune adolescent n’avait rien à faire de ce fait, car voyez-vous, cet objet destiné à arrêter la pluie était ce qu’il considérait comme son trésor. Un parapluie, c’est mieux qu’un ami, avait-il lancé un jour à son frère aîné, qui s’était contenté de laissé échapper un sourire, trop habitué au comportement étrange de son cadet.

De sa main gauche, le garçon tenait un livre, plutôt épais, il s’agissait d’une histoire fantastique, parlant de chevaliers et de dragons. Car, même si le garçon était plus habitué aux livres d’histoires, les aventures fantastiques l’amusaient beaucoup. Malheureusement, Alphaïce trouvait dommage que ce type d’ouvrage se termine quasiment toujours bien, quel gâchis. Alors qu’il arrivait de nouveau au détour d’un couloir, le jeune Farfadusien croisa quelques élèves d’une autre maison qui s’éloignèrent vite fait de lui, avec un air apeuré au visage. Intérieurement, l’adolescent laissa échapper un petit soupir, il n’était pas méchant. Et puis, parler aux autres en les définissant comme des êtres inférieurs n’était pas si terrible que cela, si ?
Alpha avisa alors un endroit nommé un ‘balcon’ d’où il pourrait observer les gens stupides d’en bas tout en lisant son roman.

Traversant d’un pas tranquille l’endroit, indifférent à la personne qui se trouvait déjà sur les lieux, l’adolescent aux cheveux bleutés s’asseya tranquillement dans le coin opposé à celui de l’autre personne avant de s’asseoir en tailleur. Son parapluie toujours ouvert et posé en équilibre sur son épaule ne semblait pas tellement le déranger, puisqu’il ouvrit son ouvrage avant de commencer sa lecture, sans même lancer un regard à Alex. Ce ne fut qu’a la fin du premier chapitre qu’Alpha s’aperçu enfin de la présence de l’autre être humain. Levant un peu la tête de son ouvrage, il lui adressa un sourire poli tout en prononçant sur un ton très gentil :

« Bonjour à vous… »

Miracle, le sang-pur n’avait même pas traité sa nouvelle connaissance d’être inférieur, quel soulagement. Pas qu’il est envie de faire une bonne impression, mais il n’avait jamais rencontré cette personne et préférait évité d’insulter ce qui pouvait être un être supérieur comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Sam 1 Sep - 23:12

HJ ~ Arf...Toujours aussi court -.-

Alexander avait le crayon dans la bouche, quand il découvrit le nouvel arrivant qui s'était installé du côté opposé au sien. Le Poufsouffle ne savait quoi penser de ce jeune être, mais il avait une très mauvaise impression quant au sourire poli qu'il venait de recevoir. Ce sourire, avait quelque chose de très peu naturel, comme si il avait été esquissé machinalement. Enfin, suivant le modèle de politesse approprié (ce qu'Alex ne faisait pas souvent, il fallait l'avouer), celui-ci répondit au « Bonjour à vous » prononcé d'une voix gentille par l'inconnu.

« Bonjour. Excusez-moi, je ne vous avais pas vu. Je m'appelle Alex. »

Que devait-t-il faire, maintenant ? Étrangement, cette conversation lui rappelait cette journée damnée où il avait rencontré les Cahill. La famille de sa mère était de Sang-Pur et ils avaient cette manie à toujours parler comme si les autres étaient inférieurs. Ils semblaient si gentil que ça en devenait écoeurant, de plus, ils avaient aussi cette manière polie de dire quelque chose. Alex se rappellerait toujours de ce que sa grand-mère lui avait dit, de ce ton supérieur : « Eh bien, je n'en attendais pas moins de toi, Charlotte. Voici donc l'aîné de la famille ? Il semble bien "mou", de toute manière je ne pense pas qu'il aurait fait un bon héritier. » Et elle s'était mise à rire. La vieille chouette...

Surpris de se rappeler un tel souvenir en compagnie d'un élève qu'il ne connaissait pas, Alex se reprit et retourna à son dessin. La position était presque terminée, il ne manquait plus que les traits du visage et n'importe qui pourrait comprendre de qui il s'agissait.

Alex songea qu'il devenait bien défaitiste depuis quelques temps. Bien sûr, il continuait à sourire et à s'amuser avec ses amis, mais au fond de son coeur, il ne ressentait plus cette joie intense qui caractérisait le bonheur. Seuls les souvenirs qu'il avait vécu étaient encore vivants, seule sa mère l'importait plus que n'importe qui et ce petit qui se tenait assis devant lui ne l'intéressait pas du tout. Il n'avait même pas envie de lui parler, car tout en lui était différent. Cela lui faisait penser que, peut-être, si Charlotte n'était pas tombée enceinte, ce soir-là où elle rencontra Andrew, Charlotte aurait pu vivre avec sa famille, elle aurait pu être heureuse. Mais non, il était venu au monde en ce 17 septembre. Il avait tout gâché... Tout cela était de sa faute. Pourtant, Alex continuait de la détester... Pourquoi ? Simplement parce que...

Brise matinale, crayon qui trace doucement et silence inquiétant. Est-ce que cet élève était une fille ou un garçon ?

Quel était ce parapluie, pourquoi ne le fermait-t-il pas, après tout, il ne pleuvait pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Alphaïce Brumed
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts <3
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie:
Message perso: I hate you...
Votre Humeur: Antipathique

MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Dim 2 Sep - 0:54

Tient tient, cette personne connaissait les règles rudimentaires de la politesse, peut-être que ce garçon n’était pas un cas aussi désespéré qu’il en avait l’air après tout ! A son attitude, Alpha songea que ce n’était sans doute un enfant d’une famille de sang-pur, car sinon, il s’en serait sans doute aperçu. Mais personne n’a raison à tous les coups, c’est pour cette simple raison que le jeune garçon à la chevelure bleutée ne fit aucun commentaire sur le sujet. Savoir qui était cette personne ne l’intéressait guère, mais cette journée était partie pour être d’un tel ennui que l’enfant au parapluie était prêt à tout pour s’amuser. Inclinant un peu son objet fétiche de manière à ce que le soleil l’atteigne le moins possible, car ce n’est pas très amusant de ressembler à une écrevisse, croyez-moi, Alphaïce tourna machinalement la page de son roman. Si seulement la vie pouvait être aussi merveilleuse que dans les livres, cela aurait permis au jeune garçon de pouvoir réaliser ses rêves, comme celui de supprimer tous les humains non-sorciers de cette terre…

Alex ? Quel étrange prénom…La première pensée qui traversa le garçon fut, que sans doute, cela devait être une sorte de surnom, un peu comme son frère appelait leur sœur Matt. D’ailleurs cette dernière était devenue si gentille que l’adolescent supportait de moins en moins de lui parler. Elle ne s’intéressait qu’a son balai, une chose qui dégoûtait profondément Alpha, lui-même étant incapable de jouer au Quidditch. Et puis, les deux étaient vraiment opposés l’un à l’autre, pour tout avouer, elle était amoureuse d’un enfant de moldu. Alors que Maxence tenait à garder le secret, le cadet ne se serait pas gêner pour l’avouer à leurs parents…Mais le plus vieux des trois lui avait fait promettre de ne rien dire, voulant protéger leur sœur de la famille, qui serait sans doute très sévère si jamais la nouvelle se répandait. Continuant de tourner les pages de son roman, le jeune garçon décida de chasser quelques secondes ses pensées hors de sa tête, mieux valait ne pas commencer la journée par une migraine après tout…Se tournant vers le dénommé Alex, Alphaïce continua de sourire faussement et gentiment, comme il savait si bien le faire. Prenant un ton amical, il se présenta aussi, décidant de faire preuve d’un peu de politesse, quitte à dire à l’autre garçon de dégager dans les deux minutes d’après si besoin en était.



« Enchanté ‘Alex’. Mon nom est Alphaïce Brumed. »


Une phrase très simple et très courte, mais qui suffisait aux yeux du garçon. Après tout, peut-être, voir même sans doute, le jeune homme avait entendu parler d’un des trois enfants de la famille, tous étaient plutôt connus de toute manière. La sœur en bien et les frères en mal pour l’un et fou pour l’autre. Alphaïce, un prénom étrange, qui pouvait aussi bien être celui d’un garçon ou d’une fille. L’adolescent aimait son prénom car il n’était pas commun et qu’ainsi, il était un peu différent des autres.

[Désolé pour la longueur mais je dois partir, bonne nuit!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Dim 2 Sep - 1:35

Le problème avec les gens comme cet Alphaïce, c'est qu'ils ont une telle ignorance des sentiments qu'ils jugent « stupides, dont seuls les êtres inférieurs sont dotés », ils ne comprennent pas que ceux qui souffrent en silence sont ceux qui sont les plus forts. Ils ne comprennent rien, ces gens-là. Bien sûr, Alex ne voulait pas aller trop loin dans ce qu'il avancait, après tout, il ne le connaissait pas. Tout ce qu'il connaissait de la famille Brumed, c'était qu'elle était très similaire à celle des Cahill : Toujours Purs. L'enfant qui se tenait face à lui devait avoir été élevé dans une ambiance similaire et c'était sans doute pour cela qu'il avait la même mentalité qu'eux. Alex ne pouvait donc pas lui en vouloir, car, après tout, ce n'était pas réellement sa faute. Il était maintenant clair qu'Alphaïce était un garçon, puisque Alex en entendait souvent parler, de cet élève. Il ne se rendait sans doute pas compte qu'il était beaucoup plus connu qu'il ne l'aurait crû. L'enfant Brûme, c'était comme ça que Sam l'appelait. C'était la première fois qu'Alex le rencontrait. Tout se replaçait dans son esprit...

« Oh, oui. Je connais votre famille. Enfin, qui ne la connaît pas ? »

Un sourire apparut sur son visage pour disparaître deux secondes plus tard. Alexander ne pouvait pas se permettre d'être gentil envers ce genre de personne, le genre de personne qu'il détestait plus que tout au monde. Il userait seulement de politesse et de compréhension, mais jamais il ne tenterait de devenir ami avec Alphaïce. De toute manière, Alex songea qu'il n'aurait pas accepté qu'ils soient amis. Puis, il eut envie de tester Brumed en se présentant en plus approfondis. Il voulait savoir si Alphaïce était bien l'une de ces personnes, un Sang-Pur, fier de son rang. Un arrogant petit Sang-Pur.

« En fait, je ne vous ai même pas donné mon vrai nom. Alexander Cahill Onzelfee, c'est ainsi que je m'appelle. Cependant, je préfèrerais que vous m'appelliez Alex, si vous n'y voyez pas d'inconvénient. »

Sa voix avait un ton rempli de sympathie, mais au fond de lui-même, il bouillait de haine.

Paufinant quelques détails sur son dessin, Alex oublia momentanément Alphaïce pour se concentrer dans son monde intérieur. Ses yeux sombres se transformèrent en un ciel étoilé, brumeux et merveilleux.

Un rayon de soleil, le crayon qui s'enroule et se déroule pour former une image, une impression de rêve. Qu'allait-t-il répondre, allait-t-il au moins essayer de répondre ? Un espoir se forma dans l'esprit d'Alex...

Et si, et si il n'était pas comme eux ?
Ce serait un...Soulagement.

HJ ~ J'avais tellement envie de répondre tout de suite ^o^
Revenir en haut Aller en bas
Alphaïce Brumed
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts <3
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie:
Message perso: I hate you...
Votre Humeur: Antipathique

MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Dim 2 Sep - 11:21

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Alphaïce avait découvert un point commun entre lui et Alexander, tous deux étant en effet très doué pour afficher une expression amicale alors qu’ils pensaient strictement l’inverse. C’était assez amusant à voir du point de vue du plus jeune. Mais en un sens, c’était un peu étrange, parce que d’habitude Alphaïce ne prenait même pas la peine de se présenter, il se contentait de dire à l’autre personne de s’en aller avant qu’il ne l’assomme avec son parapluie. Cette fois ce ne fut pas le cas. La raison en fut peut-être le fait que le garçon avait retenu le mot ‘Cahill’ dans la présentation du jeune homme et qu’il avait immédiatement songé à une famille de sangs-purs qu’il avait déjà dut rencontrer. Toutes les familles ‘pures’ sont liées par le sang, ce qui est assez compréhensible d’ailleurs puisqu’ils ne sont pas tant que ça. Si ça se trouve, par un hasard incroyable, il était possible que ce garçon soit un de ses cousins ou qu’ils aient un lien de parenté quelconque…Cela aurait été embêtant pour le gamin, car ses parents lui avaient fait promettre de rester très courtois avec les autres enfants qui étaient d’une famille de sang-pur. Se rappelant qu’Alex avait un second nom de famille, Alpha songea alors qu’il devait être un sang-mélé…Pourtant, malgré ça, il était lié à une noble famille, donc l’adolescent se promit de rester calme avec cette personne.


« Ma famille est…Je suis désolé, enfin pas vraiment, mais je présume que ce serait mieux si je disais que je l’était…Je pense, mais je n’en suis pas sûr, que vous détester les gens comme moi. J’ai l’habitude vous savez. Et…Vous allez sans doute avoir un peu plus de colère à mon égard ensuite, mais je suis comme vous le pensez. Je déteste les enfants de moldus et on m’a apprit que les gens sans-pouvoirs ne méritaient pas de vivre. Je suis d’accord avec ça mais pas avec les autres préceptes familiaux…Quoique je suppose qu’accepter les pires prouve que je ne suis pas vraiment quelqu’un de bien…Mais, malgré le fait que je suis content d’être né chez les Brumed…Parfois j’aurais aimé avoir vu le jour dans une famille plus normale…»[Mon perso est de très bonne humeur là, sinon il parlerait bien moins u_u]


Sa voix avait gardé son timbre doux et calme, mais il ne savait pas parler autrement de toute manière. Alphaïce ne voulait pas avoir d’amis, il était bien trop heureux pour ça dans son petit monde, cependant, il aurait aimé un jour connaître une personne qui partageait ses opinions. Alex était son opposé sur la manière de penser et le plus jeune soupira intérieurement en songeant que le plus vieux allait sans doute lui dire de ‘dégager’ ne supportant pas sa présence. Mais, vu la façon dont il lui avait parlé, c’était normal.


« Vous avez de la chance Alex…Vous pensez par vous-même vous ^.^…C’est une liberté qui n’est pas donné à tout le monde… »


Alpha replongea alors ses yeux bleutés sur sa lecture, profitant qu’on ne lui réponde pas pour lire une page. C’était vraiment un livre amusant, quel dommage que la fin doive arriver si vite…De plus, c’était encore un bouquin avec un ‘Happy End’…Malheureusement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Dim 2 Sep - 22:13

Alexander posa son regard délibérément apaisé vers le jeune garçon. Il ne changeait pas d'expression, et ce même s'il disait des choses aussi tristes. Quelque chose dans la vue qu'il avait d'Alphaïce lui donnait une idée affreusement claire de ce qu'il serait devenu si Charlotte l'avait emmenée vivre avec elle dans la demeure gigantesque des Cahill. Horrifié, mais aussi très compatissant envers l'enfant, Alex afficha un nouveau sourire, beaucoup plus sincère que le précédent.

« Oh... Si vous pensez que j'ai de la chance, vous vous trompez. Même si votre famille a des idéaux un peu trop forcés, il n'en demeure pas moins que vous, vous avez une famille. »

Ce n'était peut-être pas une façon très intelligente de démontrer une telle envie de tout dire, mais Alex avait envie que Alphaïce sache qu'il n'y avait personne d'absolument heureux. Chacun vit à sa manière, peu importe les choix que nous faisons, il y a toujours place à notre opinion. Si Brumed avait voulu être un enfant normal, il n'aurait eu qu'à quitter cette famille dure, mais il était resté. C'était ce qui faisait de lui l'enfant étrange et effrayant qu'on l'avait fait devenir et on ne pouvait rien y changer. Le dessin d'Alex était enfin terminé, très réaliste, Klarissa se tenait là, un sourire mesquin aux lèvres. C'était le sourire qu'elle usait habituellement pour venir taquiner Alex sur le fait qu'elle allait bien finir par épouser son père. Soupirant, il rangea ses instruments et étira ses bras avant de se gratter le dos.

« Enfin, c'est ma mère qui est une Cahill, elle s'appelle Charlotte. Elle a quitté mon père, pour une raison obscure et est retournée vivre dans les bois où est construit le manoir Cahill. Sa soeur Dania vit là aussi, avec sa fille et son mari au nom imprononçable. J'ai un oncle aussi, mais je ne le connais pas. Il paraît que c'était lui l'héritier de la famille jusqu'à ce qu'il ait un fils. Maman disait que Dyonisos, c'est son nom, n'était pas un père très aimant, mais qu'il avait le mérite d'être un père correct et compréhensif. Je ne l'ai vu qu'une seule fois, c'était ce jour-là où j'ai rencontré la vieille peau qui me sert de grand-mère... »

Alex, au fond de lui-même, était bien content d'avoir pû échapper à cette famille de fou. Il adorait la famille Onzelfee, les moldus étaient bien plus intéressant et gentils que les sorciers. Enfin, surtout les sorciers de Sang-Pur...

Sujet qui dérape, Alex qui s'agrippe, souvenirs qui débordent... Comment ça s'appelle déjà, ha oui, North Deliah. C'est le nom du domaine Cahill...
Revenir en haut Aller en bas
Alphaïce Brumed
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts <3
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie:
Message perso: I hate you...
Votre Humeur: Antipathique

MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Dim 2 Sep - 23:00

Les points de vue des deux jeunes gens étaient aux antipodes l’un de l’autre, mais cela n’était guère étonnant. On pouvait, rien qu’a les regarder, se rendre compte qu’ils étaient l’antithèse l’un de l’autre. Axel semblait lumineux, pas forcément heureux mais on pensait de lui quelque chose de plutôt positif en le voyant. Alphaïce donnait une étrange impression fantomatique. Ses sourires si faux, semblant être capables de se changer en paroles meurtrières en quelques secondes. L’un croyait qu’avec la volonté tout pouvait être changé, le second se contentant de suivre un destin qu’on lui avait tracé et qui l’ennuyait puisque autre chose. Avec un sourire, le cadet se rendit compte que s’était cette différence qui l’avait poussé à saluer l’autre personne, parce que s’était toujours amusant de tenter de voir les choses d’une autre façon. Même si les pensées des autres apparaissent souvent comme stupides.

‘Ses gens idiots ne seront jamais une famille !’ Voilà ce que faillit répondre le plus jeune, toujours avec la même expression polie, en écoutant les paroles d’Alex. Mais quelque chose l’arrêta en plein dans son élan, et, à la place, son sourire s’élargit un peu plus tandis qu’il chassait une mèche de cheveux bleus qui était venue se poser devant un de ses yeux. Décidément, les deux adolescents avaient bien plus en commun que ce qu’aurait put le croire Axel. Ce qui n’empêchait pas Alphaïce de rester sur son point de vue à propos de la famille. Etouffant un petit rire, le plus jeune releva la tête pour regarder un peu mieux la personne en face de lui avant de finalement se mettre à parler.


«Comme c’est ironique…Je vais vous faire une confidence mon cher Alexander. Dyonisos…Est, comment dire cela…Mon père. Et Maxence, mon frère aîné se trouve être l’héritier des Cahill. Contrairement à ce que l’on à put vous dire, je ne pense pas que compréhensif définisse bien mon géniteur. Père ne s’intéresse qu’a l’héritier, ma sœur étant une honte et moi un fantôme. Mais, vous avez sans doute raison…Cousin…Cela aurait put être pire comme cadre de vie. »

Jetant un coup d’œil sur les enfants et adolescents qui se baladaient en dessous du balcon, le jeune sang-pur songea à quel point ses gens étaient stupides et futiles. Peut-être, je dis bien peut-être, que c’était lui qui avait tort dans le fond. Chassant ses pensées stupides et inutiles d’un froncement de sourcil quasiment invisible, l’enfant remit son faux sourire sur son visage pour pouvoir se consacrer de nouveau à son livre. Sa main gauche tournait les pages, tandis que la droite jouait avec le bout du parapluie, tandis qu’Alpha se replongeait un peu dans son monde, ne songeant pas une seconde que l’autre garçon lui répondrait quoi que ce soit. Après tout, qui aurait envie de parler à un cousin qui vient d’une famille que l’on déteste, dîtes-le moi ?

« Cependant…Je suis…C’est bien que vous soyez différent des autres membres de la famille. Pour une fois que l’un d’entre eux à l’air humain… »

Ria légèrement l’adolescent, surpris de ses propres paroles, mais amusé par cet étranger, pourtant si proche, qui semblait si intéressant. Un petit sourire calme réapparut alors sur son visage, tandis qu’il continuait de feuilleter son livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Dim 2 Sep - 23:23

Ce fut une surprise pour le moins désagréable pour Alexander d'apprendre que ce jeune là, celui avec qui il conversait de tout et de rien depuis un certain temps, était son cousin. La surprise lui fit serrer les poings, à un tel point qu'il songeait très fortement à quitter cet endroit le plus vite possible s'il ne voulait pas frapper celui avec qui il avait partagé quelques confidences. En effet, Alex était plutôt renfermé sur la famille de sa mère, il les détestait tous autant qu'ils étaient, alors de savoir qu'il discutait actuellement avec l'un d'eux suffisait à rendre Alex fou de rage. Cependant, le jeune homme n'était pas violent, il détestait cela, alors il se contenta de croiser un instant de son regard flamboyant celui incompréhensible d'Alphaïce.

« Oui, ça doit faire changement pour vous de discuter avec quelqu'un comme moi. Je dois dire que je suis très surpris de ce que vous venez de me dire. Si nous sommes ainsi sur le chemin des confidences, j'en ai une à vous faire... »

Alex prit ses affaires, regardant la petite silhouette assise parterre avec son parapluie et son sourire insolent, c'était comme ça que Alex le voyait, il posa un doigt sur sa bouche pour étouffer un rire démentiel (oui, une fois de plus le côté émotif du jeune Onzelfee ressortait) et souffla d'une voix presque éteinte :

« Je vous déteste... »

Un sourire calqué sur celui d'Alphaïce apparut sur le visage d'Alexander. Il avait été franc avec ce jeune personnage, et c'était la pure vérité qu'il le détestait. Pourtant, dans son for intérieur, Alex ne pouvait s'empêcher de songer qu'il avait apprécié discuter avec Alphaïce...

« Mais je reparlerais volontiers avec vous, cousin... »

Le paysage grandiose du parc de Poudlard fut la dernière chose que Alexander vit ce matin-là, absorbé par la vue, il n'avait pas voulu croiser à nouveau le regard de celui qui venait de lui faire une révélation importante. Il savait que cette journée demeurerait à jamais gravée dans sa mémoire comme le jour où il avait découvert qu'il était d'avantage lié aux Cahill qu'il ne l'aurait crû. Ironiquement, Alex avait maintenant un certain respect pour Alphaïce. Cet enfant était vraiment l'être le plus intéressant que le Poufsouffle avait eu la chance de rencontrer...

Les reflets de l'incompréhension s'estompent, tout devient clair et le silence n'est plus oppressant. On dit souvent que quand deux esprits similaires se rencontrent, c'est un don de dieu qu'il ne faut pas éviter. Alexander ferait en sorte de saluer régulièrement son cousin lorsqu'il le croiserait dans les couloirs, peu importe ce que Sam ou n'importe qui d'autre en dirait...

Il s'était fait un ami...Subtilement.
Revenir en haut Aller en bas
Alphaïce Brumed
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts <3
Farfadus's Student ~ Fourth Year at Hogwarts
avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 31/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie:
Message perso: I hate you...
Votre Humeur: Antipathique

MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Lun 3 Sep - 0:09

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le garçon aux cheveux bleus était vraiment heureux pour la première fois depuis longtemps…La phrase de son cousin à propos du fait qu’il le détestait lui avait plu. Parce que s’était sincère, mais qu’en même temps, s’était une chose qui passait beaucoup mieux qu’un mensonge ou qu’une ignorance du point de vue du plus jeune des deux. Et puis, sans doute qu’Alex le pensait vraiment, mais pourtant, il n’avait pas quitté les lieux, s’était…Un peu surprenant mais très intéressant. Son regard un peu enflammé était un peu étrange, rempli de vie, et s’était une chose qu’on ne pourrait sans doute jamais voir dans les yeux d’Aphaïce, qui semblaient toujours vides et éteint, comme si le garçon n'était qu'une marionnette attendant des ordres. On voyait également qu’Alexander ne semblait pas beaucoup aimer parler d’une manière aussi polie et soutenue que son cousin, malgré cela, il n’avait fait aucun effort pour changer les choses. Son comportement était un mystère, mais Alpha était sûr de trouver la clée de l’énigme un de ses jours. Par contre, le gamin devait bien avouer qu’il détestait qu’on copie ses faux sourires, lui qui avait mit tant de temps à les travailler…Etouffant un petit soupir, qu’il masqua par un sourire un peu mélancolique, le cadet répondit sur un ton étrangement vide, mais qui n’était pas faux comme précédemment, prouvant qu’il avait envie de faire son effort pour être plus…Sincère ?


« Je suis content que vous me détestiez…Cela veut dire que j’existe pour vous…Ce qui est déjà beaucoup plus qu’une horrible personne comme moi le mérite. De mon côté, je ne vous déteste pas et ne vous aime pas… »


En gros, une fois qu’on lisait un peu au travers des lignes, un message pouvait apparaître…Quelque chose qui signifiait à peut prêt cela : ‘Je suis content de vous connaître !’. Mais le langage d’Alphaïce était sans doute un peu trop compliqué pour que quelqu’un comprenne exactement ce que cela signifiait. Mais le petit avait trouvé une personne qu’il ne considérait pas comme inférieur mais comme son égal, alors qu’il n’était même pas de sang-pur. Peut-être qu’une étrange amitié serait possible entre ses deux étranges esprits, peut-être aussi que la colère de chacun arrivera à l’emporter sur le reste, seul l’avenir nous le dira.


« J’espère aussi vous reparler…Alex… »


Le ton d’Alpha était très calme, et son expression de fausse gentillesse était toujours sur son visage, mais si on y regardait vraiment bien…Peut-être y avait-il un peu plus de sincérité dans le mensonge cette fois-çi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   Lun 3 Sep - 2:40

Alex sembla content d'avoir sût ce que Alphaice venait de lui dire. Il se calma, affichant un léger sourire et s'approcha de l'encadrement. Au moins, cet enfant reconnaissait qu'il était horrible, ce n'était pas comme d'autres qui ne savaient même pas qu'ils étaient méchants... Alex songea qu'il avait fait le bon choix en lui avouant qu'il le détestait, comme cela, ils sauraient au moins à quoi se tenir l'un et l'autre. Et puis, c'était vraiment une journée magnifique, Alex n'allait pas la gâcher en se posant trop de questions sur ce qu'il venait de passer. Il se dit qu'il irait voir Sam, puis il irait peut-être lui aussi dans le parc pour prendre l'air et se reposer...

Même s'il se faisait des plans, il était clair qu'il n'avait toujours pas bougé de l'emplacement où il était, Alphaice, si cela continuait, se demanderait s'il n'était pas complètement frappé ! Alex fit un clin d'oeil à son cousin, tout à coup bien joyeux comme un Poufsouffle pouvait l'être.

« Bonne journée, jeunot »

Et il quitta le balcon, ses pas se répercutant sur le sol de pierre, un sourire de pure satisfaction aux lèvres et l'impression d'avoir accompli quelque chose d'absolument divin. Il se remémora ce qu'il avait stupidement voulu lui faire et se dit que cela aurait été une grossière erreur que de lui faire du mal. Alphaice était vraiment un gamin intéressant, fascinant dans sa manière d'être ou de paraître. C'était vraiment une chance d'avoir ce genre de personne à Poudlard pour nous remettre sur le droit chemin. Alexander se dit, en saluant un Gryffondor de sixième année, qu'il pouvait se compter chanceux de connaître un peu tout le monde à Poudlard, et ainsi, de pouvoir leur parler sans leur faire peur, contrairement au Farfadusien qu'il avait rencontré. Alex, au moins, était connu d'une bonne façon et il s'amusait beaucoup... Poudlard, c'était sa maison, son endroit magique à lui. Pour cela, juste pour cela, Alexander pouvait remercier sa mère...

Des cris de joie, des rires, un parapluie qui se fait ballotter au vent, quelques sourires. Un adolescent qui ferme les yeux, une mère qui garde espoir...

Un jour, un jour...
Nous serons réunis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Art subtil de l'incompréhension [PV: Alphaice]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention, Will chante sur le poignard subtil brisé!! (merci Hope :angel:)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farfadus Poudlard :: HOGWARTS, SIXIÈME ETAGE . ♣ :: Le Balcon-
Sauter vers: