Farfadus Poudlard


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nils Derideiros

Aller en bas 
AuteurMessage
Nils Derideiros
Slytherin's Student ~ 7ème année ~ Viva Slytherinaaa
Slytherin's Student ~ 7ème année ~ Viva Slytherinaaa
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 31/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie:
Message perso:
Votre Humeur:

MessageSujet: Nils Derideiros   Ven 31 Aoû - 22:19

Prologue


Nom :Derideiros
Prénom :Nils
Age : 17 ans
Date de Naissance : 1983
Maison/Année : Serpentard/7ème.

Premier Chapitre

Caractère :

Qualités*
Il n’est pas agressif, ne cherchera pas à foncer droit devant dans le tas sans réfléchir pour perdre un combat d’idées , ou un combat tout court perdu d’avance.Ils est relativement beau, pour un jeune homme de cet age.Et il est doté d'une volonté à toute épreuve.Il est intelligent, rusé et cultivé.Et il court evidemment bien plus vite que n'importe qui.

Défauts*
Nils est bien entendu fier de lui-même. Il faut l’être, si on n’arrive pas à s’apprécier soi-même , comment apprécier la vie ? C’est tout bonnement impossible. En tant que bon Serpy qui se respecte, il est froid, indifférent et narcissique. Tout ce qui ne le touche pas ne l’intéresse pas. Il passera tout bonnement à côté sans même y jeter un coup d’œil. De nature peu curieuse et aventureuse , il peut paraître inintéressant , mais sait lui-même que la plus efficace et douloureuse des défenses est l’indifférence. Il a donc du mal à vivre avec les autres, qui lui rendent par des petits murmures dans son dos ou des gloussements insupportables. Nils détestait voir les gens rire lorsqu’ils ne riaient pas avec lui. Il les trouvait niais, horribles , faux , et par-dessus tout simples d’esprit. Et si il y a une chose que Nils ne supporte pas , c’est la simplicité. Instinctivement il sait que les meilleures choses sont les plus compliquées, tout du moins à son age. Il adore les cours, et la chose qui compte le plus pour lui plaire est la culture et l’habilité. Le reste lui est quelconque. En résumé, bien qu’il vienne du Sud [HRP : NOOOON , pas Chimène Badi , pitié…] , Il est aussi froid qu’un homme du grand Nord.



Aime/Aime Pas :
Aime : Le concours, gagner , Elise , les livres , etre au centre des conversations...

Aime pas : La mode , cuisiner , perdre , rire...

Physique :
Le garçon, dans sa stature, en imposait. Vu de loin, telle une silhouette au loin, on aurait juré qu'il pratiquait quelconque sport de combat ou autre entraînement de gymnaste tellement ses muscles étaient développés. Il se tenait souvent droit, ne se recroquevillait jamais. Il avait nombre de poses théâtrales qu'il ressortait lorsque le besoin s'en faisait sentir. Sa grandiloquence se ressentait même physiquement, à travers ses regards profonds, et surtout la façon qu'il avait à en permanence dévisager la personne avec laquelle il conversait. Ses pas étaient silencieux, à la manière d’un chat. Ses jambes étaient, elles également, construites à la manière d’un quelconque félin. Elles étaient musclées, mais pas pleines de graisse ou lourdes. Nils était champion d’Athlétisme, et ça se sentait…
Le jeune homme était bien trop maigre, ses côtes ressortaient. Pas mal de gens lui trouvait l’air d’un chat famélique, mais il savait ce qu’il en était. Ses bras volumineux étaient longs et ses épaules carrées.
Son visage était rude. Les ascendances méditerranéennes du jeune homme transparaissaient à travers le visage buriné, emplis d’yeux banals, d’un gris acier. Impossible d’échapper au nez du jeune homme. On disait parfois que les Grecs avait un nez prononcé. Ce cliché était vrai pour Nils. Sa bouché était souvent tordue et avait quelque chose, là encore, qui rappelait que Nils n’était plus un enfant. Son teint était bien évidemment mat et bien des camarades lui enviait sa peau cuivrée.



Deuxième Chapitre

Famille :
Constantinos Derideiros.42 ans. Son père et manager. Est totalement dominé par sa femme qui le bat , le maltraite et l’humilie à longueur de journée.

Anandreia Derideiros.32 ans. Cruelle est insensible. A décidé d’inscrire Nils dans ces compétitions afin de gagner le maximum d’argent possible. N’a pas hésité à tricher et à mettre la vie de son enfant en danger afin d’accroître ses profits.



Amis/Ennemis :
L'ardoise de Nils était , comme on pourrait dire... Vide.

Baguette Magique :
21 centimètres , bois de houx et coeur de lion flamboyant.

Animal :

Un furet du nom de Bulle.

Troisième Chapitre
Histoire :
1er Septembre.

Bonjour à tous, enfin , je ne sais même pas pourquoi je dis ça, c’est bête, je devrais être le seul à lire ce journal, c’est le principe d’un journal intime en fait… Aujourd’hui on est le 1er Septembre et demain, c’est mon premier jour de classe au collège San Greogorio. On commence par une matière un peu spéciale : Le Sport. J’espère que ça va me plaire, mais pour l’instant j’ai fait du Tennis , et du Karaté, et ces deux sports ne m’ont pas paru…Intéressants. Il me faut quelque chose où le challenge est plus fort , je crois. Ensuite, eh bien un cours de Maths, un cours d’histoire,et j’en aurais fini avec cette première journée. J’ai hâte de leur prouver à tous de ce que je suis capable.


2eme Septembre

Tout est allé si vite…A peine rentré au collège que je n’aurais pas le temps d’en profiter, je repars. Je ne sais même pas pourquoi d’ailleurs. Toujours est-il que ce matin , en Sport, on a eu Athlétisme. Pour tester un peu notre niveau , notre professeur , Mr Hutris , nous a donné ce pari : le dernier qui reste en lice pour cette course d’endurance sera considéré comme le champion de la classe. Je voulais impressionner Elise, la plus belle fille de la classe ! Il était temps de prouver ce que je savais faire. Mais en croisant le regard de mon copain Matthios, j’ai senti que lui aussi voulait non seulement devenir champion de la classe , mais en plus avoir Elise. J’allais quand même pas le laisser faire…
Quand Mr Hutris a donné le top départ, j’ai foncé directement en tête pour ne pas piétiner dans la masse du peloton qui me suivait derrière. Alors , j’ai couru. Longtemps. Au bout d’une demi-heure, je vis Matthios arriver à ma hauteur. Il me lança une pique, je savais parfaitement que c’était une vile manière de me faire perdre mon souffle et ainsi la course. On passa ensemble devant Elise qui avait abandonné la course, tout athlète qu’elle était , depuis un bon quart d’heure. Mr Hutris était blême. Quand je vis tout autour de moi que nous étions les seuls encore en lice , je compris enfin pourquoi. Lentement, Matthios s’effondra, mais, injustement, Mr Hutris nous nomma ex aequo , malgré mes complaintes. Il restait encore une heure et demi de cours , et j’ai donc décidé de défier Matthios au Sprint. Je me surpris moi-même de ma propre hardiesse , je n’y connaissais rien dans ce sport…
On s’aligna tout les deux dans les starting-blocks. Toute la classe nous attendait au bout et on savait pertinemment que l’issue de cette course allait influer sur le choix d’Elise. Le temps quand on attend le départ donné par Mr Hutris semble infini, on dirait presque qu’il s’étire , pour nous laisser admirer la beauté de l’instant passager…

Et le coup claqua.

Sans surprise, Matthios et moi nous nous retrouvâmes au coude à coude. Mais, durant le dernier virage de la piste, je le sentis faiblir. Cette faiblesse, combinée à l’envie que j’avais de gagner, me donna des ailes. Je traverse la piste tel un bolide et arrive le premier bien en tête. Et c’est là que je vois le visage de Mr Hutris. Plus blême, non, il n’était plus blême. Il était transparent, de lait , comme la coquille d’un œuf. Il murmura dans sa langue de Shakespeare natale: « He is able to beat the European Champion…I must tell immediately his family about this… »

Et sur ce, sans plus de procédés, il m’emmena directement chez moi , sans même que j’ai eu le temps de prendre une douche…Il expliqua à mes parent que j’avais un niveau d’Athlétisme qui me permettais facilement d’attendre les sommets des tournois internationaux. Ma mère, qui n’y croyait pas tout d’abords , demanda d’un air intéressé à Mr Hutris si ça rapportait bien. Comme celui-ci répondit par l’affirmative, ce fut décidé. A partir de maintenant, je ramènerais l’argent de la famille en participant dans les plus grands tournois.

Le soir, à l’ombre d’un pin , j’embrassais tendrement Elise qui était d’elle-même venue vers moi…

________________________________________________________

Comme vous vous en doutez, la suite est allée de mal en pis pour Nils. Ses parents l’exploitait, lui forçait à s’exercer sans arrêt, à n’importe quel moment de la journée. Le jeune homme devait conserver une vigilance constante sous peine d’être privé de la seule chose qui arrivait à faire son bonheur : Elise. Il étaient désormais fiancés et comptaient se marier dès que l’âge leur donnerait ce droit. Oui, Nils avait 17 ans, il n’était pas le plus heureux des enfants, mais pas non plus le plus à plaindre. Il continuait, tout en faisant se déchaîner les tabloïds, son ascension fulgurante dans les rangs du Sprint mondial.

Peu à peu, le titre de champion du monde junior se profila devant lui. Nils considéra cette course comme une autre, et en ceci il avait raison. En une chose il avait tort. Cette course ne serait pas banale, et surtout… Ca serait sa dernière. A 20 mètres de l’arrivée, Nils vit une athlète qui lui était jusqu’à présent inconnu le dépasser à pleine vitesse. Peu importe qui s’était, il voulait le battre à tout prix. Et, alors qu’il eut cette pensée, ses pieds ne foulèrent que du vide. Nils était momentanément sous l’effet d’un sort que les sorciers de nos jours appellent communément la Lévitation. Il coiffa l’inconnu sur le poteau, mais son exploit magique ne laissa pas indifférent. Il fut automatiquement disqualifié pour dopage. Tandis qu’il regardait les tableaux de score, une main se posa sur son épaule et une voix triomphante se fit entendre : « Je t’ai vaincu, cette fois… Nous sommes quittes, non ? ». Matthios se tenait, là, devant lui, avec le drapeau grec et la fierté du vainqueur.


Sa mère, furieuse, hurla : « Très bien, tu veux utiliser la magie ? Fais le, mais FAIS LE LOIN DE NOUS ! » C’est ainsi que, lentement et avec rancune, Nils prit le chemin du Poulard Express.



Épilogue

Comment trouvez-vous le forum ?
Eh bien , d’une qualité assez remarquable. Mais… Je connais suffisamment bien notre admin pour savoir que tout sera en constant mouvement.


Comment l'avez-vous découvert ?
Par son admin et créateur.Sam

Prévoyez-vous créer d'autres personnages ?
C’est peu probable , pour des raisons que j’exposerais sûrement le temps venu.

Question Règlementaire :
"Hogwarts will always be there for those who needs help" I would rather say that Hogwarts would eternally be there if its originality remains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam McAthir
Hufflepuff's Student **Administrateur en Chef** Mes Farfadusiens, j'vous aimes \O/
Hufflepuff's Student **Administrateur en Chef** Mes Farfadusiens, j'vous aimes \O/
avatar

Nombre de messages : 566
Maison : Poufsouffle
Année : 7ème année
Date d'inscription : 29/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie: Chat Chat
Message perso: Alex, c'est pas mes bas qui sont dans ton lit. T.T
Votre Humeur: Kawai

MessageSujet: Re: Nils Derideiros   Ven 31 Aoû - 22:25

Bienvenue sur Farfadus 👽
C'est une très bonne présentation ! ^^ Bien sûr, je te mets ton rang... direction SLYTHERIN ! Tu peux donc dès à présent jouer et... flooder ! XD'

Je te souhaite un excellent jeu sur FP !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farfadus.1fr1.net
 
Nils Derideiros
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» Tim Mondshmetterling / Nils Sullivan
» [Elève - Armée de Dumbledore] Nils Maxwell (Jeremy Sumpter/Négociable) ~ 5 ème année Poufsouffle
» Grunt - Reda Nils
» Instagram ? Joach Nils Källström

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farfadus Poudlard :: ORGANISATION, HORS-JEU . ♣ :: Le Registre de la Chance :: SERPENTARD-
Sauter vers: