Farfadus Poudlard


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite nocturne... [Pv Laeti]

Aller en bas 
AuteurMessage
Serena A. McKay
Slytherin's Student ~ 5ème année ~ Serpentard Addict *
Slytherin's Student ~ 5ème année ~ Serpentard Addict *
avatar

Nombre de messages : 48
Maison : Serpentard
Année : cinquième année
Date d'inscription : 05/09/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie: Chat Chat
Message perso: En deux mots : SERPY POWAAA ! :D
Votre Humeur: Antipathique

MessageSujet: Visite nocturne... [Pv Laeti]   Dim 23 Sep - 17:39

Serena déambulait dans la bibliothèque tranquillement, sans ses cobayes accrochés aux basques. Elle avait fini ses devoirs pour le week-end, mais le ciel sombre chargé de nuages et les éclairs qui le fendaient dissuadaient les plus courageux à s’aventurer dehors. Et puis, de toute façon, qu’est-ce qu’elle ferait bien à part se faire « emerliner » par ceux qui s’acharnaient à la provoquer ?
- Aïe !
La Serpentine voulu saisir un livre à vingt centimètres de plus qu’elle, et elle l’attrapa en sautant, car elle ne savait pas utiliser l’échelle à un mètre d’elle -_-, mais il lui fila des doigts et atterrit sur sa tête. Il tomba à terre avec un léger « pouf », et Serena autours d’elle. Ouf, pas de bibliothécaire ou de Serdaicinglé maniaque dans le coin. Elle ramassa le livre, ou se détachait en lettres brillantes et argentées « comment se débarrasser d’un fantôme particulièrement casse-pied ». Vous l’avez deviné, elle pensait à Mimi Geignarde en prenant ce livre. Elle se dirigea vers le comptoir ou bouquinait la vielle bibliothécaire qui leva son nez pointu à son approche et plissa les yeux en voyant le blason de Serena. Bah quoi ? Quand c’était pas un Serdaigle, qu’est-ce qu’elle pouvait être méfiante !
- B’jour m’dame, je voudrais emprunter ce livre, s’il vous plaît,fit Serena sans sourciller.
- Et pourquoi donc, miss ? Questionna la vielle. Serena lui fit son plus grand sourire sarcastique.
- Pour le lire, madame.
Pauvre vielle cloche va ! Un livre c’est pas fait pour jouer à la marelle ! La bibliothécaire encoda le livre, et fit d’un ton revêche :
- Ouste maintenant !
Bwahaha, on à pas supporté de se faire moucher par une gamine m’dame ? Serena partit non sans lui jeter un regard moqueur. Cette vielle mite la mettait toujours de bonne humeur. Rien que la voir plisser ses affreux petits yeux noirs lui donnait envie de sourire. Ça faisait combien de temps déjà qu’elle était à Poudlard cette vielle tarte ? Elle faisait peut-être partie du livre des antiquités de Poudlard…

[2h plus tard, à 20h15]

Serena, allongée à plat ventre sur son lit, lisait paisiblement, les yeux mi-clos le livre qu’elle avait emprunté à la biblio’, la liste de sorts pour se débarrasser ou d’intimider un fantôme. Mimi ne risquerait plus jamais de l’embêter la prochaine fois que Sam irait faire un tour dans ses toilettes. Des filles commencèrent à rentrer aussi dans le dortoir, piapiatant comme une colonie de moineaux pépiant.
- Vous connaissez ce joueur de Quidditch américain ? William Davis ? Il est troooop beau !
Bouha, mais quel sujet intéressant les filles ! Bande de harpies va… Serena se contenta de serrer les dents et de porter uniquement son attention sur sa lecture, mais comme pour casser tout ses efforts, un troupeau de glousseuses entrèrent dans le dortoir.
- Siiiilence !
Le cri de Serena fit aussitôt effet, et pour ne pas se faire transformer bêtement en cochon d’Inde, elles papotèrent plus bas.

[0h00]
Dans le dortoir des Serpentines, seuls résonnent de légers ronflements indiquant que toutes les filles dorment. Toute ? Ahhheuh, attendez, il y en à une qui bouge. Serena. Elle vient de se réveiller d’un rêve complètement ridicule ou elle se faisait poursuivre par une araignée rose géante qui voulait lui faire des bisous. Mais pour Serena, c’est vraiment le pire cauchemar puisqu’elle déteste qu’on lui fasse la bise. La jeune femme essaya de se rendormir, mais ses yeux restèrent obstinément ouverts. Elle eu beau se retourner dans ses draps, elle avait trop chaud, trop froid, elle était dans une mauvaise position… bon d’accord. Serena se redressa, et grimaça légèrement dans le noir lorsque ses pieds nu se posèrent sur le sol, et attrapa sa baguette magique. Elle descendit dans la Salle Commune, déserte. Paaaarfait. Elle poussa la grille gardant l’entrée du domaine des verts et argent et commença à s’aventurer dans les cachots. A cause du sort qu’elle s’était envoyé dans les yeux quand elle était petite, ses yeux violets s’adaptèrent aussitôt à la pénombre. Dans un couloir humide et peu accueillant, la jeune Serpentine se dirigea vers un mur ou elle avait découvert un passage deux ans plus tôt et passa sa main dessus. Il y eu un léger bruit sourd, et les pierres commencèrent à bouger silencieusement, révélant un couloir poussiéreux et infestés de toiles d’araignées. Serena s’aventura dedans et grimpa un escalier qui donnait directement jusqu’au sixième étage. Gnuh, trop facile. Elle voulu entrer dans la pièce des objets perdus, mais la porte était fermée. Elle ne réussit pas plus avec un alohomora. Soupirant, la jeune femme commença à marcher silencieusement, tendant l’oreille au moindre petit bruit lorsqu’elle entendit un caquètement qui la raidit. Peeves !

« Dumby le vieux camembert pourri,
À laissé place à un jeune homme à la sale face !
Peevy va bien la corriger, la soigner pour éviter d’en gerber ! »


Rah, toujours aussi poétique celui là. Serena se cacha derrière une statue, juste au moment ou Peeves traversait le mur. L’esprit frappeur ricana, et commença à faire des bruits bizarres avec sa langue, et disparu en traversant le plafond. Serena croyait bien que son cœur bourdonnait plus qu’il ne battait tellement son rythme cardiaque s’était accéléré, et elle attendit de longues minutes avant de recommencer à bouger. Elle recommença à marcher, et ses jambes la conduisirent au balcon. Vu qu’on était encore en septembre, il ne faisait pas encore trop frais, et Serena soupira, et regarda le paysage nocturne un moment, mais se raidit lorsqu’elle entendit un bruit étouffé derrière elle.

Allons, bon, quoi encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laetitia Hobbmoon
Gryffindor's student ~ Fifth Year At Hogwarts ~ Les Rouge et Or sont les plus forts ! XD
Gryffindor's student ~ Fifth Year At Hogwarts ~ Les Rouge et Or sont les plus forts ! XD
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Maison : Gryffy
Année : 5ème
Date d'inscription : 30/08/2007

Fiche RPG Farfadus
Animal de Compagnie:
Message perso: Je vous name les farfadusiens!!
Votre Humeur: Trow beau

MessageSujet: Re: Visite nocturne... [Pv Laeti]   Sam 13 Oct - 15:03

LQue faisait Laetitia, après le couvre-feu dans la salle commune? On l'aurait plutôt imaginé vagabonder de ci de là, cherchan de nouvelles bêtises inexplorées encore dans les archives de Poudlard. Pourrait-on conclure alors à une baisse d'activité chez la rouge et or? Un manque d'imagination ou tout simplement, une flemmingite aigüe? Non, tout cela semblait impensable pour quiconque avait fréquenté un tant soit peu le phénomène Hobbmoonien. Non, il fallait chercher ailleurs la raison de trouver la demoiselle avachie dans les profondeurs du fauteuil face à la cheminée, à 22heures passées. ET pour cela il faut remonter un peu plus tôt dans la journée.

16h07

Fin du cours de botanique. Couverte de terre et haletante, la gryffondore n'avait jamais pensé que rempoter une plante affreuse puisse nécéssiter tant d'énergie. Enfin, cela n'empêchait pas la demoiselle de trottiner de ci de là, de blablater avec Le et autres activités moins studieuses les nes que les autres. Après une douche nécéssaire, car tout un chacun sait que l'engrai sà base de fermentation d'estomac de véracrasses dégage une odeur bien pire que la bouse de dragon, la demoiselle décidé de rejoindre son Billywig, en vue de l'embêter un peu, et surtout de fomenter une vengeance contre l'Abjecte Ilana Alom, toujours aussi méchante, basse d'esprit et cruelle. Et la meilleure manière d'atteindre l'abjecte, c'était de lui pourrir la vie tout simplement. Les relations entre Serpentards et Gryffondoriens n'avaient jamais été excellentes, mais la présence de cas comme Lee, Billy et elle-même envenimait jour après jour la situation... Ce qui n'étais pas por déplaire à miss Hobbmoon, qui tenait une haine profonde pour les serpents, uen hainre enracinée dans son être, une haine qui lui vient de son passé, si inquiétant, si troublant, si irracontable... Seul Bily était au courant. Et il serait à jamais le seul.

La demoiselle avait donc passé la fin d'après-midi à élaborer en secret une potion qui avait le mystérieux pouvoir de changer toutes paroles en cri d'animaux. Imaginez l'hilarité des rouge et or, quand, le lendemain matin, les Serpents se retrouveraieent à cancanner, barrir et meugler... Billy était en face d'elle, en train de s'endormir vaseusement sur son siège quand le ressort Hobbmoonien sursauta. Il devait être 23heures. La demoiselle secoua billy, lui hurla dans les oreilles:

"Je sooors mon Billywig d'amuuuur! A demaiiiiin!!"

Vu l'était, il était inutile de lui proposer de l'accompagner. La demoiselle sortit et se balada dans les couloirs, empruntant des passages secrets, évitant préfets et autres sorciers nuisibles puis se retrouva par hasard sur le balcon. Il faisait encore chaud et Laetitia émit un léger soupir de contentement. Habillée d'une petite robe noire toute simple, elle était parfaitement visible sur la margelle blanche du balcon. Elle se retira silencieusement dans l'ombre, marchant à reculon et se cogna, laissant échapper un "Ouch!"

Tant pis, s'il y avait quelqu'un sur le balcon elle était largement repérée. C'ets pourquoi elle en profita pour jurer à voix haute

"Nom d'un Billywig puant et boiteux!!"

Elle chercha ensuite une quelconque présence humaine, et repéa, un peu plus loin, une des personnes qu'elle appréciait le moins au monde à Poudalrd, un être vicieux, arrogant et idiot, un truc rampant toujours prêt à s'adonner à la cruauté.. Pas la peine d'en rajouter, un Serpentard. Mc Kay. Laetitia sourit largement, s'adossa sur le mur contre lequel elle s'était cogné puis dit poliment:

"Bonsoir Mc Kay. Belle nuit n'est-ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Visite nocturne... [Pv Laeti]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite nocturne [PV Aurélien F/ Mirta] [ATTENTION MEURTRE]
» [palais de l'épine dorée] Visite nocturne...
» 1657- Abbaye aux Dames, ville de Saintes
» Visite Nocturne
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farfadus Poudlard :: HOGWARTS, SIXIÈME ETAGE . ♣ :: Le Balcon-
Sauter vers: